Conseils pratiques pour les équipes pédagogiques du Cycle 1

Par E.ROCHE – IEN Académique Maternelle

Principes généraux

La continuité pédagogique est destinée à s’assurer que les élèves poursuivent des activités scolaires leur permettant de consolider et de poursuivre leurs apprentissages.

Les activités proposées s’inscrivent naturellement dans le prolongement de ce qui s’est fait en classe auparavant et/ou dans une préparation possible de ce qui sera fait dès le retour à l’école.

Il convient que les activités soient quotidiennes et, pour certaines, ritualisées. Elles doivent être programmées pour être réalisées dans un temps adapté, indiqué explicitement. Le temps consacré à chaque domaine d’apprentissage doit être, le plus possible, corrélé aux horaires habituels de l’emploi du temps de la classe.  Ces éléments sont essentiels pour permettre à toute famille d’accompagner au mieux son enfant.

Les tâches sont adaptées à l’âge et à la maturité des élèves ; elles ne sont pas exclusivement proposées sous forme de fiches. Il s’agit bien de « rebrasser » et de consolider les compétences développées, et non d’aborder des enseignements.

Certaines situations pourront être l’occasion de développer les apprentissages en autonomie.

Organisation

Le directeur- la directrice établit, avec les enseignant(e)s, les modalités selon lesquelles la continuité pédagogique peut être établie au sein de chaque classe.

Il appartiendra donc à chaque enseignant(e), à partir de la connaissance qu’il a de ses élèves et de leurs familles, de :

  • Prendre en compte les inquiétudes de chacun (peur de ne pas arriver à mettre en œuvre ce qui sera proposé, que les enfants prennent du retard dans leurs apprentissages et que cela ait un impact sur leur parcours scolaire…) et rassurer,
  • Définir le contexte des échanges et de la communication des activités pédagogiques,
  • Concevoir un programme d’activités et de situations d’apprentissages aisément exploitables par les parents en situation familiale (présence d’une fratrie en élémentaire et/ou de bébés, appartement/maison, matériel et jeux disponibles…),
  • Se rendre disponible à certains moments sur le temps scolaire pour répondre aux questionnements des familles et/ou interagir à certains moments avec les élèves selon les formes possibles (téléphone, skype…).

Communication avec les familles

  • Fiche Conseil Parents Maternelle

Il appartiendra ensuite à l’école et à chaque enseignant(e) de poursuivre cette communication selon les modalités arrêtées.

Organisation de la continuité pédagogique

Le programme des activités élaboré par chaque enseignant(e) doit s’appuyer sur la programmation annuelle des apprentissages établie pour chaque niveau(x) de classe.

Il semble peu pertinent d’indiquer de multiples sites supports aux familles qui ne pourront pas à la fois faire les recherches utiles préalables, se procurer les supports nécessaires, mettre en œuvre les activités tout en gérant la fratrie et la vie familiale.

Il est donc essentiel de proposer un programme hebdomadaire (formule adaptée pour les plus jeunes) et/ou des modules de 2 jours (par exemple pour les enfants de 4/6ans), en ciblant et en fournissant les ressources associées de façon à faciliter la tâche des parents et à structurer celle des élèves.

Les parents peuvent ainsi adapter l’organisation de la semaine et des activités de leur(s) enfant(s).

Travail des enseignant(e)s :

  • S’appuyer sur les outils de la classe connus des élèves (extraits collectifs, individuels, ressources pour compter, parler, boîtes à mots, comptines, outils de structuration du temps…) transmis en format consultable, utilisable,
  • Proposer des principes pour structurer la journée et organiser au mieux les temps de classe à la maison (durée limitée des activités entre 10 et 20 minutes, alternance entre des tâches à forte contrainte attentionnelle et des jeux, temps limité devant écran ou sur des fiches),
  • Sur un support commun bien identifié et explicite (qui sera utilisé pour toute la durée de fermeture de l’école), proposer, pour la semaine, des activités quotidiennes à conduire dans les 5 domaines d’apprentissage de l’école maternelle (avec les supports directement à disposition ou accessibles en lien direct via le numérique),
  • Définir des temps de rendez-vous téléphonique ou visuels (les classes virtuelles ne sont pas forcément le format le plus adapté dans la mesure où ce fonctionnement est actuellement très sollicité par les autres niveaux de la scolarité).

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *