Choeur en classe2! 23 Le violon russe

Cher jeune public des Ă©coles et des collèges, chers auditeurs, bonjour et bienvenue pour partager le plaisir de chanter. Pour cette 23e Ă©mission, vous allez travailler un chant de Muriel et Olivier Vonderscher, intitulĂ© “Le violon russe”.
Il se compose de deux parties musicalement un peu diffĂ©rentes. La première partie, le couplet, est assez lente, calme et expressive, presque un peu triste. Puis une deuxième partie, celle du refrain, va accĂ©lèrer d’abord lĂ©gèrement avec des rythmes plus sautĂ©s, puis plus rapidement sur des la la laplus vifs et joyeux. Il y a donc ce que l’on appelle un accelerando, c’est Ă  dire que l’on accĂ©lère au fur et Ă  mesure du chant. Et au couplet suivant, on reprend le tempo lent du dĂ©but. Ces diffĂ©rences s’expliquent par le texte: dans les couplets, lents et plus tristes, l’on parle du violoniste, nimmĂ© Youri, qui au dĂ©but de la chanson est pauvre et vĂŞtu de haillons, mais qui finit par rentrer dans un orchestre grâce Ă  son talent et ses doigts de magicien! Le refrain, plus joyeux vous vous souvenez? donne la parole au violon du violoniste, qui nous donne une si belle musique:
Je ne suis qu’un violon
de la musique Ă  la chanson
de concertos en ritournelles
je fais danser les demoiselles.
Je ne suis qu’un violon
compagnon de l’accordĂ©on
de concertos en ritournelles
je fais vibrer la chanterelle.
La la la…
Une dernière précision: Ne confondez pas la chanterelle avec le champignon du même nom surtout!
La chanterelle dont il est question dans la chanson est la corde la plus fine et la plus aiguë du violon!

Émission
Piano chant
Piano seul