Présentation

Sous l’impulsion de l’Éducation Nationale et du SMADC (Syndicat Mixte pour l’Aménagement et le Développement des Combrailles), un site scientifique ” École des Sciences” a été créé en 2002, sur le territoire des Combrailles, puis dès 2003, sur tout le département du Puy de Dôme. Il a pour but de dynamiser et mutualiser l’enseignement des sciences et de la technologie à l’école.

Profitant de la fermeture de la classe unique de la commune et s’inscrivant dans le Plan national de Rénovation de l’Enseignement des Sciences et de la Technologie à l’École (PRESTE), cette École des Sciences est le fruit d’un véritable partenariat entre l’Éducation Nationale et des élus.

Les grandes orientations sont celles déterminées par les textes officiels de l’Éducation Nationale. (BO n°13 du 29/03/2001)

  • L’objectif du site scientifique est une appropriation progressive par les élèves de concepts scientifiques et techniques accompagnée d’une consolidation de l’expression orale et écrite.
  • Pour cela, les enfants observent un objet, un phénomène du monde proche et expérimentent. Au cours de leurs investigations, les enfants argumentent, mettent en commun et discutent leurs idées et leurs résultats, construisent leurs connaissances et les confrontent à la réalité socio-économique du terrain.
  • Les activités proposées aux enfants sont organisées par le maître en vue d’une progression des apprentissages.

Des formations en direction des enseignants du premier degré sont également mises en place, notamment dans le cadre des projets en partenariat avec les entreprises.

Parmi les moyens d’actions, un comité scientifique, constitué d’experts apportera ses compétences au site scientifique (possibilité de prêt de matériel, d’intervention de personnes,….)

Les actions de l’École des Sciences concernent aussi le grand public (habitants, touristes, curistes). Une association a été créée en mai 2002 pour épauler et démultiplier les démarches et actions.

L’Ecole des Sciences de Châteauneuf-les-Bains est devenue centre pilote de la main à la Pâte depuis 2007 et, à ce titre, bénéficie du soutien de l’Académie des Sciences.