Le dispositif EER

Principe du dispositif

Le dispositif « Ecoles Eloignées en Réseau » (EER) est né au Québec au début des années 2000.

Il avait pour objectif de permettre un travail entre enseignants et élèves travaillant dans des établissements scolaires malgré un éloignement géographiquement. Cela pouvait se traduire par des projets ou des démarches construit(e)s par différents enseignants et mis(es) ensuite en place dans chaque classe. Le numérique apparaissait comme un élément essentiel pour permettre ce travail commun à distance. L’idée est de constituer, petit à petit, une véritable « communauté d’apprentissage » en s’appuyant sur des pratiques collaboratives.

Au fur et à mesure de ce travail en réseau, des projets collaboratifs entre classes ont ainsi vu le jour. Des projets au sein desquels chaque classe contribue, au travers d’échanges entre élèves (« classes virtuelles » pour échanger sur des hypothèses par exemple) ou de productions communes (par exemple, un album numérique commun dans lequel chaque classe « écrit » une ou plusieurs pages)

Pour découvrir les principes du dispositif Ecoles Eloignées en Réseau au Québec, ainsi que des exemples de « pratiques inspirantes », vous pouvez cliquer sur ce lien.

Le dispositif EER est mis en place en France en 2016 au niveau de l’académie de Clermont-Ferrand. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page « EER dans l’académie de Clermont-Ferrand ».