Tourisme en Thaïlande : la plage de Maya Bay contrainte de fermer suite à une overdose de touristes

En Thaïlande, se trouve l’archipel de Kho Phi Phi, l’une des plus belles destinations exotiques du monde, dont Phi Phi Leh est l’une des îles principales. L’île abrite un trésor, entouré de falaises de calcaires et donnant sur la mer d’émeraude cristalline, la plage de Maya Bay.

Toutefois ce véritable coin de paradis est désormais fermé, car il se voit mourir. En effet, c’est sur ce lieu paradisiaque qu’est tourné en 2000 le film la plage de Dany Boyle avec Léornardo Di Caprio, ce qui révélera au monde que ce coin de paradis est bien réel. Le succès mondial du film transformera alors ce paradis en enfer.

Spécial "FILM "LA PLAGE" - Affiche n° 1/2 !... - LE BLOG DES IMAGES DRÔLES,  INSOLITES,...

“5000 touristes par jours”

La plage accueillait ainsi avant 2018 environ 5.000 visiteurs par jour, parmi lesquels de nombreux Chinois (un quart de la fréquentation touristique en Thaïlande) , avec un défilé incessant de bateaux des tour-opérateurs de la région. La plupart ne restait d’ailleurs que dix petites minutes.

Maya Bay en septembre 2017

“Une catastrophe écologique”

Cette popularité a provoqué une catastrophe écologique. La plage a subi une érosion sévère et beaucoup des coraux ont été endommagés en raison de la pollution des moteur et de cette marée humaine qui piétinait les coraux, anéantissant peu à peu les fonds marins. Outre le réchauffement climatique, les incivilités des touristes sont aussi pointés du doigt (déchets par exemple). La surabondance de voyagistes et l’absence de régulation, sur ces îles censées être protégées par leur statut de parcs nationaux, sont également en cause.

La protection de Maya Bay insuffisante pour sauver les coraux

“Une fermeture prolongée”

Face à la dégradation de l’endroit, les autorités thaïlandaises avaient décidé dès le mois de juin 2018 la fermeture de Maya Bay. Cette dernière devait rouvrir début octobre 2018 mais, face à l’ampleur des dégâts, la fermeture de la plage a été prolongée pour une durée indéterminée pour permettre à son écologie de se rétablir complétement.

“Vu l’étendue des dégâts, on le savait, ce sera un processus lent qui devrait prendre minimum encore 4 ou 5 ans” selon une déclaration récente d’un responsable des parcs nationaux thaïlandais.

Un renouvellement progressif

Lorsque le gouvernement a ordonné la fermeture de Maya Bay pour une période de répit, les autorités ont indiqué que près de 50% de ses coraux du site étaient morts. Depuis que Maya a été fermée, il y a près d’un an donc, des créatures marines telles que des requins à pointes noires et des crabes fantômes sont revenues et plus de 23.000 coraux plantés ont commencé à se développer.

“Coup dur pour le secteur touristique”

Cependant, si cette fermeture radicale permet un renouvellement progressif de l’écosystème, elle suscite aussi un nombre important de contestations. En effet, certains qualifient même cette prolongation de la fermeture comme “injuste” avec ce coup dur porté surtout sur le secteur touristique à la veille du démarrage de la haute saison, qui s’étend de novembre à février. La majorité des visiteurs était transportée vers de nombreux lieux touristiques de la province de Krabi par bateaux ou agences touristiques locales mais avec comme site incontournable, la plage de Maya Bay. Avec cette impossibilité d’accéder à la plage, le nombre de touristes chinois, qui représentait un quart de la fréquentation touristique en Thaïlande, a plongé de 50% (à Krabi).

Ainsi, afin de remédier au problème, de permettre à l’activité locale touristique de survivre, un grand nombre d’acteurs entrent en jeu tel que le président de l’association des hôteliers de Krabi, Rong Phukaoluan qui propose des aménagements : “Plutôt que de fermer la baie toute l’année, nous souhaitons que les autorités acceptent les visiteurs durant la haute saison et referment le site en avril.”

Le conflit entre les professionnels du tourisme soucieux des pertes économiques et les écologistes contre une ouverture précipitée pouvant conduire à des conséquences dévastatrices et irréversibles, semble alors se durcir.

Comment réouvrir au grand public ?

Les autorités thaïlandaises prévoient alors pour la réouverture de la plage un nombre de visiteurs limité à 2000 par jours contre 5000 actuellement et des bateaux interdits de stationner, a assuré Thon Thamrongnawasawat, qui fait partie du département des parcs nationaux.

source/vidéos:

https://lepetitjournal.com/bangkok/la-fermeture-de-maya-bay-jusquen-2021-ne-plait-pas-tout-le-monde-256883

http://www.parisfaitsoncinema.com/les-adresses/ailleurs/la-plage-maya-bay.html

https://www.leparisien.fr/environnement/thailande-la-baie-du-film-la-plage-reste-fermee-jusqu-en-2021-09-05-2019-8068527.php