Le site d'actualité écrit par les collégiens pour les collégiens

La culture japonaise: Les yo-kai

Les yo-kai (妖怪) sont des “esprits”,”démons” ou encore “fantômes” dans le folklore japonais. Les japonais associent souvent un accident à l’un des yo-kai existants.

Résultat de recherche d'images pour "yo kai mythologie"
source:Pinterest.fr

Kasa-obake (笠おばけ)

Ce yo-kai parapluie est un cyclope unijambiste. Son nom provient d’une ancienne variété d’ombrelles à armatures de bois et tendues de papier huilé. Ce yo-kai fait partie d’une famille de yo-kai nommés les tsukumogami (objet ayant un kami ou en français un esprit).

Résultat de recherche d'images pour "yokai"
source:etsy

Kitsun (キツン)

Au Japon, le terme kitsune (狐?) désigne le renard. Comme on peut le voir sur la photo c’est un renard à 9 queues. Le kitsune a souvent été associé à Inari, une divinité shintoïste, comme étant son messager.

Un homme confronté à la déesse renard

Inari(イナリ)

Inari est initialement le kami des céréales, puis des fonderies et du commerce, ainsi que le gardien des maisons. Progressivement, le culte d’Inari rejoint les deux grandes traditions religieuses du Japon : le shinto et le bouddhisme. Inari rassemble la religion institutionnelle et le courant chamanique, il est souvent symbolisé par un renard, que celui-ci soit considéré comme son messager ou comme la divinité elle-même.

,

En conclusion on pourrait dire que les yo-kai sont des esprits, tous plus fous les uns que les autres. Les yo-kai sont tellement importants qu’ils sont édités sous forme de jeux (je ne pouvais pas faire un article sur les yo-kai sans évoquer ce célèbre jeu yo-kai watch)

A bientôt pour un future article sur la culture japonaise.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

2 commentaires sur “La culture japonaise: Les yo-kai”